rss nb facebook nb twitter nb dm nb lastfm nb

C'est quoi, l'APOEL Nicosie ?

Logo apoel-nicosiaA partir de 19h00 ce jeudi soir, les Girondins de Bordeaux joueront leur survie en Ligue Europa sur le terrain de l'APOEL Nicosie. Mais outre le fait que «Chypriote» est un des gentilés les plus rigolos du monde, qui sont ces gens ?



D'abord, pourquoi « APOEL » en majuscules ?

Parce qu'il s'agit d'un acronime, tout simplement. Rien à voir avec les « Hapoël » israëliens, qui désignent les clubs d'origine ouvrière. APOEL signifie tout simplement « Athlitikós Podosferikós Ómilos Ellínon Lefkosías ». Soit, pour ceux qui ont séché leurs cours de grec moderne, « Club de football athlétique des Grecs de Nicosie ». Parce qu'en 1926, réunis dans une confiserie de Nicosie, une quarantaine de Grecs bourrés aux babas au rhum ont décidé de monter une équipe de foot dans la capitale chypriote. La vie de ces mecs était bien plus folle que la vôtre.



Son histoire européenne

Oui, Chypre est en Europe. Et l'APOEL participe pour la première fois à une coupe d'Europe lors de la saison 1963-1964, trois ans seulement après que l'île ait obtenu son indépendance vis à vis du Royaume uni. Club le plus titré du championnat chypriote, la qualification pour les compétitions européennes est une routine à Nicosie. Une habitude qui se cantonne souvent au début de saison. Hormis en 2002-2003, lorsque le club parvient au deuxième tour de la coupe de l'UEFA avant d'être éliminé par le Hertha Berlin. En 2009-2010, les Bleu et jaune participent pour la première fois à la phase de poules de la Ligue des Champions. Mieux, en 2011-2012, les hommes de Jovanovic se hissent en quarts de finale de la C1 après avoir éliminé les pitres lyonnais. Les Girondins sont le troisième club français à rencontrer l'APOEL, le PSG ayant également connu cet honneur en 1993-1994 en Coupe des coupes.



Un effectif sans stars qui ne manque pas de saveur

Le shaker de l'APOEL est rempli de quelques joueurs locaux, d'une pincée de Grecs et d'une bonne louche de lusophones (cinq Brésiliens, six Portugais). Bien secoué, le tout donne un cocktail saupoudré de deux Espagnols, un Irlandais, un Croate, un Paraguayen et Selim Benachour pour tenir le parasol. De ce mélange sans stars, deux joueurs sont susceptibles d'émoustiller le palais : Esmael Gonçalves, l'attaquant portugais passé par Nice et buteur il y a quinze jours à Bordeaux, et Nuno Morais. Arrivé à Chelsea dans les valises de Mourinho, ce milieu de terrain est installé à Nicosie, où le fromage de chêvre est bien meilleur qu'à Londres, depuis 2007. Il en a profité pour disputer neuf rencontres européennes et éliminer l'OL. Pas mal.



Comment ils sont arrivés là ?

En perdant contre les Slovènes du NK Maribor en tour préliminaire de la Ligue des Champions, puis en étant éliminé les Belges du Zulte Waregem lors du dernier tour de qualification de l'Europa league. Coquille, vous dites-vous. Et non, car l'APOEL a en fait été repêché après la disqualification du Fenerbahçe. Une arrivée en phase de poules quelque peu miraculeuse, donc. Depuis, les Chypriotes sont allés chercher un match nul en Israël, avant d'être corrigés à domicile par l'Entente Francfortoise puis défaits par les Girondins au Parc Lescure. Les scientifiques que vous êtes obtiennent irrémédiablement le même triste résultat : ces gars-là n'ont qu'un point.

Commentaires 

 
-2 #1 Bernard Pavot 07-11-2013 13:08
Acronyme, acronime ou accro à Nimes ? Dans ce cas là ça serait accrocodile.

Allez Nantes.
 
 
0 #2 Rupert Pupkin 07-11-2013 19:04
Un canari qui s'ennuie...
Quoi de plus normal les nantais n'ont plus vécu de vrai coupe d'Europe depuis près de huit ans.
Dimanche on verra la différence entre un promu euphorique et des girondins requinqués.
Pronostic: 3-0 avec en prime Djordjevic victime du sécateur brésilien, Carlos Henrique.
A dimanche !
 
 
+1 #3 gruik 08-11-2013 09:07
En même temps vu ce qu'on y fait en coupe d'Europe on va finir par se demander si la tactique nantaise de carrément pas se qualifier n'est pas la bonne.

Après une défaite à la maison contre des israéliens, défaite à Chypre.

Jusqu'où peut-on aller ? Il faut monter un match contre une équipe du Lichtenstein et voir si la réserve est capable d'arracher le match nul. Juste pour faire progresser la science.
 
 
-1 #4 fabdeparis 11-11-2013 18:31
Citation en provenance du commentaire précédent de Rupert Pupkin:
Un canari qui s'ennuie...
Quoi de plus normal les nantais n'ont plus vécu de vrai coupe d'Europe depuis près de huit ans.
Dimanche on verra la différence entre un promu euphorique et des girondins requinqués.
Pronostic: 3-0 avec en prime Djordjevic victime du sécateur brésilien, Carlos Henrique.
A dimanche !
bon pronostic,machi n!c'etait ça mais dans l'autre sens,rigolo
 
You are here